vendredi 26 septembre 2014

mardi 16 septembre 2014

vendredi 12 septembre 2014

vendredi 29 août 2014

jeudi 21 août 2014

jeudi 31 juillet 2014

DU SEXE / GQ


SEXACTU

par Maïa Mazaurette

     

DU SEXE, TROIS CITATIONS

Samedi, 19 Juillet 2014


"L’humanité progresse quand l’homme est derrière, la femme devant, et tous deux regardent dans la même direction."

"Nul n’est heureux après les quelques années de fusion. Les vieux amants se déchirent et rêvent aussitôt d’autre chose ou d’ailleurs, les jeunes parents se battent, les familles se reconstituent à peine, les monoparentales se multiplient. Et même si l’immense majorité est en couple, c’est souvent le résultat d’une impossibilité à rester seul, on se met en ménage à la première occasion potable, comblant le vide de son existence avec - et dans - l’autre ; les concubins chroniques ne savent pas plus que les vieux célibataires ce qu’est la valeur d’une relation à deux. La misère du monde déteint sur l’union."

"On dîne, on drink, on danse, on baise à corps perdu, on s’attache, on se masque, on se claque les fesses pour oublier qu’on souffre, on blesse comme on a été blessé, on quitte comme on a été quitté, le processus est relancé, comme un schéma terrible, insensé, comme une manoeuvre de conquérant désespéré, et l’on se cherche de bonnes raisons, car au fond on espère à nouveau, on espère trouver enfin, trouver mieux, pas comme l’autre, là, trop con, trop fou, trop tout, quoi ! et pourquoi pas - n’ayons pas peur du grotesque : on espère refaire sa vie."

Boris Le Roy
Actes Sud

(Il paraît qu'on parlera beaucoup de ce roman lors de la rentrée littéraire. Il sort dans un mois et propose un désenchantement très raccord avec la déprimite chronique française concernant le couple : par ailleurs, je confirme que le nombre de pages consacrées au sexe en fait un candidat parfait pour le buzz à venir.)

lundi 28 juillet 2014

DU SEXE / toutelaculture.com




« DU SEXE », DU GENRE ET DE LA POLITIQUE

PAR BORIS LE ROY

27 juillet 2014 Par yael | 0 commentaires
Après un premier roman remarqué en 2012 chez Actes Sud, Au moindre geste, Boris Leroy revient en cette rentrée littéraire 2014 avec un titre qui claque « Du sexe ». Fiction politique, parfois crue, toujours formulée de manière mordante, Du sexe explore les limites d’une civilisation qui repose sur le relativisme de toutes les valeurs.
Note de la rédaction : 
boris Le RoyLe rusé Simon se voit bloqué dans sa fulgurante carrière politique. Son frère, Eliel, un jeune-homme sexy et désabusé qui brille surtout dans les bras de nombreuses femmes qui l’entretiennent à moitié, a alors un rôle politique et familial à jouer. Au côté de la femme de Simon, la belle, arriviste et sexuelle Hanna, il prend désormais sa place dans un trio qui propose au cœur de son programme politique l’idée que c’est en proposant non pas un, mais deux candidats, de sexes opposés et complémentaires qu’on pourra gouverner le pays au plus proche de ses intérêts…
Tout en développant une théorie pas inintéressante et très seventies sur la lutte des sexes et leur dialectique comme moteur de la politique et de l’histoire, Boris Le Roy parvient, par la plume, à faire parfaitement disparaître de la carte du tendre les notions d’intime et d’intimité. Le sexe est politique, la politique est sexuelle, et, parfaitement cyniques (et antipathiques), les personnages jouissent comme ils intriguent : avec le cerveau. Ce faisant, Boris Le Roy fait du Houellebecq, mais avec son style et sa plume et nous offre une vision du monde qui va puiser à la fois dans l’après Wilhelm Reich et l’après Marx. Un roman intéressant sur la manipulation, avec quelques scènes de cul tristes assez réussies.
Boris Le Roy, Du Sexe, Actes Sud, 240 P;, 20 euros. Sortie le 20 aout 2014.

vendredi 4 juillet 2014

lundi 23 juin 2014

DU SEXE / MY BOOX

Rentrée littéraire septembre 2014


JEUNES AUTEURS QUI MONTENT


"Du Sexe" : le livre qui analyse la jouissance sexuelle avec frénésie

La rentrée de septembre 2014 verra paraître un livre d’un genre nouveau, Du sexe du dramaturge Boris Le Roy qui raconte l’histoire d’Eliel, un hyperactif du sexe qui théorise brillamment l’histoire et l’avenir désir par tous les pores.

DU SEXE / MY BOOX

"Du Sexe" : le livre qui analyse la jouissance sexuelle avec frénésie

12/06/2014

Pin It!
La rentrée de septembre 2014 verra paraître un livre d’un genre nouveau, Du sexe du dramaturge Boris Le Roy qui raconte l’histoire d’Eliel, un hyperactif du sexe qui théorise brillamment l’histoire et l’avenir désir par tous les pores.

"Il étudie quotidiennement les quatre orgasmes féminins – clitoridiens, clitorido-vulvaire, vaginal et utéro-annexiel – dans quelque écrit, genèse qu’il réinterprète à l’infini, pour en trouver le sens primordial".


Une vie sexuelle hyperactive et théorique


Le drôle de jeune homme que nous présente l’un des romans les plus surprenants de cette rentrée littéraire, intitulé Du Sexe (Actes Sud) s’appelle Eliel et applique, d’après le communiqué du livre, "ses utopiques calculs paritaires à d’obscures statistiques (…) Esprit brillant et visionnaire, Eliel se contente de végéter sur les voies secondaires du grand rêve démocratique. Sa vie sexuelle, en revanche, hyperactive et singulièrement théorique, tutoie les sommets"


Un roman provocateur et drôle


Boris Le Roy n’en est pas à son premier coup. Déjà auteur de pièces de théâtre et de livres jeunesses, il a publié en 2012 son premier roman intitulé Au moindre gesteDu Sexe, d’après l’éditeur, est un roman "provocateur, drôle, vertigineux, sur la place de l’homme, de la femme et du désir dans une société postlibérale électrisée par la théorie du genre". En librairie le 20 août 2014. 

L.M. 

dimanche 24 juin 2012

mardi 15 mai 2012

AU MOINDRE GESTE / FRANCE CULTURE (21e minute)




Un autre jour est possible

Un autre jour est possible

Syndiquer le contenupar Tewfik HakemLe site de l'émission
Un autre jour est possible
du lundi au vendredi de 6h à 6h30
Ecoutez l'émission28 minutes

Histoire de l’Élysée / Au moindre geste

15.05.2012 - 06:00 Ajouter à ma liste de lectureRecevoir l'émission sur mon mobile
Histoire de l’Élysée  (12/20)  
par Sebastien Galceran. 
Les visiteurs du matin : 
Boris Le Roy «Au moindre geste»  (Actes Sud) (21e minute)


jeudi 26 avril 2012

AU MOINDRE GESTE / PREMIER ROMAN

LE POINT DE VUE DES ÉDITEURS
Ugo est architecte tendance utopiste, c’est dans son ADN. Orphelin de révolutions avortées, nourri au lait de théories généreuses et parfois explosives, Ugo a aussi fait les frais de leur pratique. Pourtant, lorsqu’une charmante employée des RG frappe à sa porte, le fils met pour la première fois en doute le mythe fondateur de la mort du père, ex-activiste d’extrême gauche. Sur la piste des énigmes intactes de l’enfance, au risque de mettre en pièces le roman familial, il reprend l’en- quête à son propre compte, dans une étonnante chasse à l’homme.
Au moindre geste, c’est l’histoire d’une gueule de bois identitaire, affrontée vent debout par un jeune homme qui croit à l’ivresse et qui n’en démord pas. Boris Le Roy signe un premier roman vif et solaire, entre quête initiatique et course poursuite, sur la fré- quentation des “limbes des idéologies perdues”, mais surtout sur l’exercice de la liberté d’être soi... et celui du pardon que seuls les fils peuvent accorder aux pères.
Une cavale haletante, rapide et dense, qui fond en un seul geste esthétique les fulgurances politiques d’une époque et les questionnements d’une génération privée de son propre héritage.

Photographie de couverture : © Mishu Vass
ACTES SUD
DÉP. LÉG. : MAI 2012 15 e TTC France www.actes-sud.fr